Test | Luigi’s Mansion 3 – Univers Natendo

Luigi's Mansion 3

Luigi’s Mansion… une saga qui aurait pu s’arrêter dès le premier épisode sorti en 2002 sur GameCube. Mais pour notre plus grand bonheur à tous, un second épisode est sorti en 2013 sur 3DS. Aujourd’hui, 6 ans plus tard, c’est le troisième opus qui m’intéresse.

Test réalisé en 2021

Alors que Luigi et Mario, entourés de la Princesse Peach et quelques Toads, ont été invités à passer des vacances dans un hôtel luxueux, et ce gratuitement, le rêve tourne au cauchemar. *Comme c’est étonnant !*

Excepté Luigi, tous ont été emprisonnés par le plus terrifiant et méchant des fantômes : le Roi Boo, à l’origine de l’invitation gracieuse… Apeuré, Luigi retrouve ses compagnons d’aventure préférés. L’Ectochien tiré du second opus, l’emblématique Professeur K.Tastroff, et un tout nouvel aspirateur à fantôme, l’Ectoblast GL-U.

Ce gigantesque Hôtel plante le décor du jeu. Le but est de progresser au travers les différents étages de l’édifice, pour en atteindre le sommet. Mais il ne suffit pas de prendre l’ascenseur pour arriver tout en haut c’est plus subtil.

Luigi’s Mansion 3 est lumineux. Tant dans ses graphismes que dans les nouveautés apportées au gameplay. L’ambiance dégagée par le titre est la plus aboutie de la licence. À la fois sombre et comique, le jeu se joue de Luigi, par de subtiles mécaniques, entre autres jeux de lumières, effets de surprises, et doses bien appréhendées d’effet sonores. Et si le jeu nous séduit par sa palette graphique, manette en main, on se régale d’autant plus. Car le jeu pallie aux défauts des précédents titres. La variété des ennemis était pauvre, les manières de les tuer aussi. Notre palette de mouvements était presque réduite à appuyer sur un bouton. Là, non. Des fantômes tous différents, au thème adapté à l’univers de l’étage de l’Hôtel. Si la thématique est désertique et pyramidale, les fantômes seront inspirés de l’Égypte ancienne. Si elle se base sur la piraterie, les fantômes seront armés de crochés et autres cache-œils. Ainsi il nous faut non seulement jouer avec le décor (qui lui aussi peut vouloir notre mort), mais aussi observer les points faibles des fantômes pour passer outre leurs armures ou esquiver leurs attaques par exemple.

Le but principal du jeu est d’aspirer les fantômes. Mais le jeu n’est pas qu’un ménage simulator. Il est surtout truffé de casse-têtes, d’énigmes en tout genre, d’exploration, de combats et d’une mise en scène aux petits oignons. Durant les 13 épisodes de ma série sur le jeu, (soit un peu plus d’une dizaine d’heures de jeu), j’ai pris plaisir à découvrir les nouveaux étages. Je n’ai pas terminé le jeu à 100%, car il demande de revisiter chacun des étages pour le faire, et je n’avais pas le temps à l’époque. [un jour peut-être, j’y reviendrais avec plaisir].

Luigi’s Mansion 3 est une petite merveille de la Nintendo Switch. Du moins si vous avez déjà aimé les précédents opus. Car le concept reste tout de même identique, ou presque.

Il y’a cepandant un aspect du jeu dont je n’ai pas encore parlé. Le nouvel ajout du Professeur K.tastroff à l’Ectoblast : GLuigi. Cette copie presque conforme de Luigi offre des possibilités de gameplay unique. Non seulement, elle ouvre la porte au mode 2 joueurs, permettant de réaliser l’aventure entière en coopération, mais aussi de créer de nouvelles énigmes, en donnant des propriétés spéciale à Gluigi. Il ne prend pas de dégâts sur les piques, passe au travers le grilles et meurt au contact de l’eau. En solo, Luigi peut faire apparaitre Gluigi sur commande, donnant au joueur la possibilité de jouer dans un “double gameplay”, contrôlant deux personnages à tour de rôle.

Si la difficulté du titre n’est pas très haute, elle pourra donner du fil a retorde par endroit, notamment dans certaines sections du jeu, ou face à certains boss. Un jeu ou presque tout est bien dosé, Luigi’s Mansion 3 est nécessairement recommandé !

17/20

0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
0
Partager votre (vos) avis !x